Couverture Le Diptyque du temps, tome 1 : Léviatemps

Quatrième de couverture

Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu’il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d’ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.

Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l’Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d’éternité.

 

Ma note @@

 

Mon avis


Ce livre est le premier tome du "Diptyque du temps", le second étant "Le requiem des abysses" (qui est dans ma PAL et risque d'y rester  un moment).

Il m'est très difficile de parler de ce livre sans être franchement désagréable. Je vais donc commencer par le positif. Chattam a pour habitude d'écrire des livres très documentés et on se plait à déambuler dans le Paris de 1900. L'exposition universelle est un véritable régal et regrette juste qu'il ne parle pas de cette révolution qu'est le métro, s'attachant au trottoir roulant disparu.

L'autre particularité de Chattam est de donner vie à ses personnages, leur donner une épaisseur qui oblige à les suivre, à craindre pour leur vie... Ici, aussi vite le roman fermé, aussi vite les personnages oubliés!

Qualifié tour à tour de polar steampunk (si l'histoire se passe dans le passé, elle n'a rien d'une uchronie) ou de thriller (c'est pas sensé faire peur, un thriller?), je ne trouve aucune case à ce bouquin à part livre de plage ou livre de gare.

Près de 500 pages molles, peu d'action, une fin digne d'un super nanard, des personnages creux... Peut-être que l'auteur était grippé lors de sa dernière création? A moins que son éditeur n'ai commandé un pavé pour meubler les rayons des libraires avant les fêtes...

En bref, je n'ai pas aimé et je me trouve gentille en lui mettant 2!

11/08/2012

 

cri