Couverture Level 26, tome 2 : Dark Prophecy

Quatrième de couverture

Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

 

Ma note @@@

 

Mon avis
Steve Dark 2, le retour de la vengeance! Après avoir lu le premier volet, qui m'avait tenu en haleine, j'ai attendu ce deuxième tome comme une gamine qui attend le père Noël. Naïvement, je croyais que j'allais retrouver la même ambiance en pire, vu le drame sur lequel on reste... Ben non! Très déçue la gamine... L'impression d'avoir choppé tonton pété déguisé en rouge et blanc le soir du 24 décembre au lieu de croiser Papa Nowel.

J'ai lu ce livre il n'y a que quelques mois et il a fallu que j'aille le refeuilleter pour en faire le chronique, c'est dire si j'ai été marquée! J'ai passé un bon moment mais une fois la dernière page tournée, paf! Amnésie.

Dark n'a pas changé et ne fait toujours qu'un avec le tueur. Le fil conducteur c'est la symbolique des cartes du tarot, qui promet une mise en scène différente à chaque scène de crime. Dark commence à devenir Grey ou Dark clair... Toujours le même système de bouquin interactif, poser le bouquin, aller sur le net, entrer son code, visionner un truc sans intérêt, reprendre le bouquin... D'une évidente praticité pour bouquiner au parc ou à la plage! Comme dans le premier, je trouve les renvois vers le site inutiles.

En bref, j'avoue avoir passé un bon moment mais ce second opus est loin d'être à la hauteur du premier. Dommage.

17/08/2012

 

 

cri