Couverture Vertige

 

Quatrième de couvertute

Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au coeur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse : jusqu'où faut-il aller pour survivre ? Pour son 10e roman, Franck Thilliez réussit un tour de force dans ce huis clos étouffant et glacial à la fois, où il joue à décortiquer l'âme humaine confrontée aux situations de l'extrême. Sans jamais épargner son lecteur, manipulé jusqu'à la dernière ligne, et, qui sait, peut-être plus encore...

 

Ma note @@@@

 

Mon avis


Un alpiniste chevronné se retrouve enfermé à l'intérieur d'un glacier. Alors qu'il de croit seul, il découvre petit à petit que son chien et deux parfaits inconnus lui tiennent compagnie. La température est glaciale, il n'y a pas de lumière. On retrouve cet ambiance de huis-clos, étouffante et angoissante comme dans La forêt des ombres.

Il y a pourtant une grande différence, rien ne semble lier les trois protagonistes. Chacun accuse l'autre d'être résponsable, tout le monde devient suspect. Tour à tour on découvre la générosité, l'ampathie, l'égoïsme, le goût du meutre. On découvre la beauté et l'horreur de l'âme humaine avec ces hommes livrés à eux mêmes et sans témoins. Il reste pourtant un grande inconnue. Qui tire les ficèles? A qui profite ce spéctable d'humains réduits à un rôle de marionnettes? Avec les protagonistes on se pose des questions sans trouver de réponse. L'issue on ne la connait qu'à la toute fin de ce thriller étouffant et angoissant... Et on tombe de haut!

J'ai beaucoup aimé ce livre et ne peux qu'en conseiller la lecture... Mais plutôt au soleil, sur un transat que lors d'un bivouac isolé en haute montagne!

09/08/2012

cri