Couverture Le viol de Nankin

Quatrième de couverture

L’un des plus grands massacres du XXe siècle s’est déroulé en Chine à la fin de 1937. Le 13 décembre, quelques mois après le début du conflit qu’ils imposent aux Chinois, les Japonais s’emparent de Nankin, alors capitale de la Chine. Durant des semaines, ils vont se livrer à une orgie de violence : tortures, viols, meurtres en masse.
Dans cet ouvrage pionnier, Iris Chang raconte avec force et précision ce qui s’est passé selon le triple point de vue des bourreaux, des victimes et des Occidentaux. Elle décrit aussi comment une poignée d’Américains et d’Européens, dont un homme d’affaires nazi, John Rabe, qu’elle surnomme l’« Oskar Schindler de la Chine », ont aménagé une zone de sécurité qui leur a permis de sauver des dizaines de milliers de vies.
Enfin, elle analyse le lourd traumatisme qui a suivi ce drame jusqu’à nos jours, montrant combien la mémoire chinoise s’est cristallisée sur ce qu’il faut appeler le viol d’une nation.
Iris Chang avait 29 ans lorsqu’elle publia ce livre incendiaire qui devint aussitôt un best-seller aux États-Unis et fut traduit en de nombreuses langues. Quelques années plus tard, le 9 novembre 2004, à 36 ans, elle mettait fin à ses jours sur une route désertique de Californie.

 


Ma note @@@@@

 

Mon avis

J'ai noté ce livre mais à contre-coeur... Comment noter l'innomable?

C'est en lisant Tokyo de Mo Hayder que je me suis penchée sur cette période de l'histoire qui m'était parfaitement inconnue. Je connais vaguement l'histoire de l'invasion nippone de la Mandchourie car on en parle dans Le Dernier Empereur, je sais que la Corée n'est pas très copine avec le Japon mais mes connaissance s'arrêtent là. J'ai pourtant été à  l'école, au lycée puis à l'université. J'ai lu un nombre incalculable de livres et pense avoir (en toute modestie) une solide culture générale...

J'ai alors commencé une sorte de parcours du combattant, chercher des informations sur ce fameux "massacre" dont on parle dans le roman que je suis en train de lire. Et force est de constater qu'il y a très peu d'articles sur le sujet. En tapant "massacre Nankin" sur mon moteur de recherche, je tombe sur quelques articles et peu d'images (mais atroces).

Nankin est, en 1937, la capitale de la Chine. A la fois bordée par le fleuve et ceinte d'épaisses murailles, le vile à la réputation d'être imprenable. Elle sera un terrible cul de sac. J'ai souligné des passages que je pensais partager mais ne vous en livrerai que deux :

"L'histoire nous enseigne qu'aucune race ni culture n'a le monopole des atrocités commises en temps de guerre." et un extrait d'une lettre ecrite le 30 décembre 1937 du seul chirurgien de la ville à sa femme repartie au Etats Unis : "Notre seule consolation, c'est que ça ne peut pas être pire. Ils ne peuvent pas tuer d'avantage de personnes car il n'y a plus personne à tuer".

A Nankin même, on estime entre 260 000 et 400 000 le nombre de morts et entre 20 000 et 80 000 le nombre de viols (souvent collectifs). Tout doit disparaître, hommes, femmes, enfants, vieillards, maisons...

Et Nankin n'est qu'un "épisode" de la guerre Sino-Japonaise (même si c'est l'un des plus monstreux). Entre 1937 et 1945, pas moins de 30 000 000 de personnes vont perdre la vie dont 26 000 000 de Chinois. Il existe des journaux, relatant les atrocités jour après jour, des films, des photographies et même des survivants de cette période.

Alors pourquoi n'y a-t-il rien dans nos livres d'histoire?

Pourquoi, quand nous visionnons plusieurs fois par an des reportages sur les atrocités Nazies n'avons nous jamais de sujet sur cette guerre monstrueuse et ce génocide (pour 26 millions de personnes, je pense que l'on peut employer le terme)? A l'heure d'internet et de l'innondation par l'image rien, niet, nada!

En lisant ce livre,  j'ai pleuré. Pleuré à cause de l'horreur et de l'inimaginable bestialité. Pleuré à cause du choc et de l'ampleur de ce désastre.

Enfin, j'ai pleuré de honte. Honte de ne pas savoir, honte de vivre dans une société capable de mettre un trait sur 30 millions de personnes pour des raisons géopolitiques. Honte de ne pas avoir cherché à savoir avant... Honte de ce que l'homme est capable de faire... A lire pour savoir et à transmettre...

Je vous laisse un lien wikipédia assez édifiant.

Crimes de guerre du Japon

Ainsi qu'une vidéo en français

Et une autre en anglais

 15/08/2012

cri